Vous êtes ici

Les prix du gaz en 2014

Gaz naturel moins cher ?09 87 67 54 75 (Selectra : lundi-vendredi 8H30-21H ; samedi 9H-18H)
Rappel gratuit

Gaz naturel moins cher ?09 87 67 54 75 (Selectra : lundi-vendredi 8H30-21H ; samedi 9H-18H)
Rappel gratuit


Evolutions des tarifs réglementés du gaz naturel en 2014

  Janvier 2014 Février 2014 Mars 2014 Avril 2014 Mai 2014 Juin 2014
Evolution +0,38% +0,1% -1,18% +0,1% -0,76% -1,72%
Plus d’infos Article détaillé Article détaillé Article détaillé Article détaillé Article détaillé Article détaillé
  Juillet 2014 Août 2014 Septembre 2014 Octobre 2014 Novembre 2014 Décembre 2014
Evolution -0,1% -1,28% -0,43% +3,9% +2,3% -0,79%
Plus d’infos Article détaillé Article détaillé Article détaillé Article détaillé Article détaillé Article détaillé

Grille des tarifs réglementés du gaz au 1er avril 2014

PRIX (en €, TTC) Abonnement/mois Prix/kWh
Zone tarifaire   1 2 3 4 5 6
Base (0-1000) 4,86 0,1026
B0 (1000 - 6000) 5,85 0,0867
B1 (6000 - 30000) 17,91 0,0567 0,0574 0,0582 0,0589 0,0596 0,0603

Les prévisions d’évolution des tarifs réglementés du gaz naturel en 2014

Les tarifs réglementés du gaz sont indexés sur les cours des produits pétroliers, les cours du gaz naturel sur les marchés au comptant (« spot ») et sur le cours de l’euro face au dollar (un euro fort autorise une baisse des prix du gaz). La formule est donc complexe et rend difficile les anticipations sur l’évolution des tarifs réglementés du gaz naturel en 2014. Quelques pistes de réflexion peuvent néanmoins être posées pour identifier les facteurs risquant de contribuer à la hausse des prix du gaz en 2014 et ceux risquant de contribuer à la baisse.

Le cours du gaz sur les marchés

L'évolution du prix du gaz naturel pour les particuliers dépend en partie du prix spot (c'est à dire sur le marché de court terme) du gaz naturel. Au point d'entrée gaz (PEG) nord, le gaz naturel vaut environ 24 euros/MWh au 6 février 2014, près du double du prix américain côté à Henry Hub. C'est environ 50% du prix de vente final français TTC aux usagers chauffés au gaz.

Cours du gaz naturel PEG Nord entre 2009 et 2014

Ci dessus le cours du gaz en euros/MWh de 2009 à 2014 au Peg Nord (source Powernext).

Les facteurs de hausse des prix en 2014

Personnages grdf évolution du prix du gaz en 2014

Rapport offre demande sur le marché du gaz

Certaines prévisions sur les marchés de gros du gaz naturel laissent présager d’une année 2014 difficile pour le consommateur. Ainsi en 2011, le cabinet de conseil AT Kearney s’attendait à une hausse de 30 à 40% du prix du gaz naturel sur les marchés de gros. Son raisonnement se fonde sur le diagnostic d’une situation d’abondance révolue sur les marchés du gaz en 2014. Si les années précédentes ont été marquées par une croissance de la demande déprimée par la crise économique et par une offre renforcée par le développement des gaz de schiste aux Etats-Unis, l’année 2014 serait radicalement différente. La demande serait en effet redynamisée par une reprise économique, ainsi que par les importations de gaz naturel du Japon, trouvant une source d’énergie de remplacement après la catastrophe nucléaire de Fukushima. Les prix du gaz ne diminueraient qu’après 2014, lorsque des infrastructures de liquéfaction de gaz naturel liquéfié (GNL) entreraient en service, notamment au Qatar et en Australie, venant renforcer l’offre sur le marché et apaiser les tensions. Cette analyse est néanmoins moins pertinente en 2013, du moins sur le marché européen, alors que les perspectives de reprise de la croissance économique tendent à s’éloigner en Europe.

Tensions géopolitiques

Pourrait également jouer la situation géopolitique, toujours instable, au Moyen-Orient. Une reprise des tensions dans des pays fragiles politiquement comme l’Irak, l’Iran, la Lybie, voire l’Arabie Saoudite, serait synonyme de hausse des prix du pétrole et du gaz naturel. 

Recul de la production de gaz naturel en Europe

Les gisements européens de gaz naturel, principalement situés en Mer du Nord en Norvège, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, ont pour la plupart été mis en exploitation il y a des décennies et ont atteint leur pic de production. La production de gaz naturel en Europe de l’Ouest tend donc à diminuer, rendant l’Europe plus dépendante encore de ses importations d’énergie et créant des tensions sur les marchés du gaz favorable à la hausse des prix en 2014.

Les facteurs de baisse des prix en 2014

Les prix du pétrole brut

L’agence américaine de l’énergie (US Energy Information Administration) s’attend à une détente sur les prix du pétrole sur les années 2013 et 2014. D’après elle, le prix moyen du pétrole Brut Brent passerait ainsi de 112 dollars en 2012 à 108 dollars en 2013, puis 101 dollars en 2014. L’institution fonde ses prévisions sur la croissance de la production de pétrole dans les pays hors OPEC, dans un contexte de demande ralentie en Europe par la crise économique.

La demande de gaz naturel en Europe

La demande de gaz naturel en Europe pourrait rester déprimée en 2014, sous les impacts cumulés de la poursuite du marasme économique, des mesures d’efficacité énergétique et du manque de compétitivité du gaz naturel par rapport aux autres sources d’énergie pour la production d’électricité. Autant de facteurs qui laissent plutôt anticiper une baisse des prix du gaz à l’horizon 2014.