Vous êtes ici

Prix du gaz au kWh industriel

OBTENIR LE MEILLEUR PRIX DU KWH POUR VOTRE INDUSTRIE
09 87 67 55 11 (Selectra - du lundi au vendredi de 8H à 21H et le samedi de 9H à 18H)
déposer gratuitement une demande de devis

Prix moyen du gaz pour les industriels en France et en Europe

Un prix du kWh industriel dans la moyenne européenne

Le prix du kWh de gaz naturel, en France, se situe dans la moyenne européenne. Selon les données d’Eurostat (l’agence européenne chargée des statistiques), les industriels français payaient leur gaz naturel, en moyenne au 2eme semestre 2014, 0,038 euros HT. A titre de comparaison, le prix était de 0,035 euro au Royaume-Uni et de 0,040 en Allemagne pour une moyenne, dans l’Union européenne, de 0,037 euro.

Toutefois, les prix peuvent fortement varier d’un pays à l’autre. On trouve, aux extrémités, la Belgique (0,029 €/kWh) et la Finlande (0,056 €/kWh).

Les tarifs réglementés de vente du gaz pour les industriels

Jusqu'au 1er juin 2015, il existait différents tarifs réglementés de vente du gaz naturel à destination des industriels. Ces tarifs variaient selon :

  • La consommation annuelle de référence ;
  • La périodicité des consommations de gaz naturel ;
  • Le type de raccordement (réseau de distribution ou réseau de transport).
Les tarifs réglementés de vente du gaz naturel dans le cadre de consommations industrielles
Nom Usage Trouver moins cher Plus d'informations
TEL Industries et entreprises ayant de grandes consommations (entre 5 et 8 GWh par an) Antargaz, sur devis uniquement

09 87 67 55 11

Déposer une demande de devis

Me faire rappeler

Fiche offre

TEL NUIT Variante du tarif TEL. Concerne les industries ayant des consommations importantes la nuit (entre 22h et 6h)
S2S Industries et entreprises raccordées au réseau de distribution, au-delà de 4GWh par an. (Par rapport au tarif TEL, le S2S n'est adapté, en dessous de 8GWh, que pour les industries prêtes à bénéficier d'un tarif complexe ; en effet, son fonctionnement est plus sophistiqué).
STS Industries et entreprises raccordées au réseau de transport, au-delà de 4GWh par an.

Le poids des taxes

Au prix HT du kWh de gaz naturel s'ajoutent des taxes et contributions multiples :

  • la Contribution au Tarif Spécial de Solidarité Gaz (CTSSG) ;
  • la Contribution biométhane (appelée également Contribution au service public du gaz - CSPG) ;
  • la taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN), qui peut cependant être exonérée pour certains usages industriels ;
  • et la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée).

Enfin, pensez qu'une facture de gaz naturel comporte également un abonnement, lequel est soumis à la Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) et à la TVA.

L'ensemble de ces taxes s'appliquent quelle que soit l'offre souscrite, y compris aux offres de marché.

Les opportunités de la concurrence pour les industriels

Une ouverture à la concurrence du marché du gaz progressive

Le marché du gaz naturel s’est pleinement ouvert à la concurrence en 2007. Toutefois, pour les industriels, la possibilité de faire jouer la concurrence date du début de la décennie 2000. L’ouverture à la concurrence du marché du gaz naturel a en effet été progressive :

  • depuis août 2000, les sites consommant plus de 237 GWh peuvent librement choisir leur fournisseur de gaz naturel ;
  • en août 2003, cette possibilité a été étendue aux sites consommant plus de 83 GWh par an ;
  • puis, tous les professionnels ont été concernés à partir du 1er juillet 2004 ;
  • enfin, tous les particuliers ont pu également bénéficier d’offres de marché à partir du 1er juillet 2007.

Cette vague de libéralisation des segments du marché a précédé une vague de fin des tarifs réglementés, qui oblige les clients industriels à choisir une offre de marché. Il faut en effet distinguer deux types d'offres :

  • les tarifs réglementés sont proposés par les fournisseurs historiques depuis les années 1950. Ils évoluent selon une formule fixée par les autorités régulatrices (la CRE). Ils ont été abolis au 31 décembre 2014 pour les clients faisant une consommation supérieure à 200 MWh par an, soit pour tous les industriels.
  • les offres de marchés sont des offres proposées par les fournisseurs historiques ainsi que par l'ensemble des fournisseurs dits alternatifs.

Comparaison entre les tarifs réglementés et les offres de marché

On distingue par ailleurs deux types de fournisseurs :

  • les fournisseurs historiques (Engie, Total – sur le réseau de transport de TIGF, et les entreprises locales de distribution) peuvent proposer les tarifs réglementés et les offres de marché ;
  • les fournisseurs alternatifs (Antargaz, EDF, etc.) ne peuvent proposer à la souscription que des offres de marché.

Souscrire une offre de marché : demander un devis pour obtenir le meilleur prix du kWh

Pour les profils de consommation très importants, il n’existe pas d’offre standardisée. Les fournisseurs proposent en effet une offre adaptée au consommateur en fonction de ses besoins. Aussi, il convient d’effectuer une demande de devis. Celle-ci doit être la plus précise possible. Ces informations permettent ensuite au fournisseur de revenir vers le consommateur industriel avec une offre personnalisée. Les fournisseurs alternatifs de gaz naturel sont en mesure de faire des offres nettement plus compétitives que les tarifs réglementés autrefois proposés par GDF Suez (devenu aujourd'hui Engie). En toute hypothèse, formuler plusieurs demandes de devis permet de comparer les prix et de choisir l’offre la plus intéressante.

Pour payer moins cher le kWh de gaz, faites une demande de devis personnalisé en ligne.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus