Vous êtes ici

Prix du gaz en 2010 : raisons et conséquences de l'évolution des prix du gaz

Gaz naturel moins cher ?09 87 67 16 06  
Rappel gratuit


Alors que l’année 2009 avait marqué une baisse des tarifs réglementés du gaz naturel de 9,7%, suivant l’effondrement des prix du pétrole de juillet 2008, l’année 2010 a marqué un renversement de tendance avec une forte hausse des prix du gaz.

Evolutions des tarifs réglementés du gaz naturel en 2010

  Avril 2010 Juillet 2010 Octobre 2010
Evolution des tarifs réglementés du gaz naturel 9,7% 5,1% Gel – pas d’augmentation
En savoir plus Article détaillé Article détaillé  

Prix des produits pétroliers

Les prix du pétrole brut Brent, l’une des références utilisées par la formule tarifaire de calcul des tarifs réglementés du gaz naturel, ont augmenté significativement au cours de l’année 2009, expliquant une partie de la hausse des prix du gaz naturel constatée sur l’année 2010.

L’euro en berne face au dollar

La hausse des prix du gaz de juillet 2010 trouve également sa source dans l’évolution défavorable de la valeur de l’euro face au dollar à partir d’octobre 2009 et jusqu’à juillet 2010, où la monnaie unique a touché l’un de ses points bas. La parité euro/dollar est l’une des valeurs de la formule de calcul des tarifs réglementés du gaz. En effet, plus l’euro s’affaiblit, plus le prix du gaz naturel libellé en dollars augmente.

Gel des prix du gaz en octobre 2010

Le 1er octobre 2010, les consommateurs français auraient dû subir une nouvelle hausse des prix du gaz naturel si le gouvernement n’avait pas décrété un gel des prix jusqu’à avril 2011. En effet, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a demandé une modification de la formule tarifaire servant à fixer les tarifs réglementés du gaz naturel pour inclure une indexation sur les prix du gaz sur les marchés organisés. Ces prix du gaz s’étaient en effet nettement décorrélés des prix des produits pétroliers: alors que le prix du baril de pétrole augmentait, et les tarifs réglementés du gaz avec, les prix du gaz sur les marchés de gros étaient orientés à la baisse!

Le gouvernement a donc fait pression sur GDF Suez pour que le fournisseur historique de gaz accélère la renégociation de ses contrats avec les producteurs de gaz pour ne plus seulement les indexer sur les prix des produits pétroliers, mais aussi en partie sur les marchés de gros du gaz naturel. En attendant que la formule tarifaire ne change pour inclure cette nouvelle indexation, il a été décidé de geler les prix du gaz sur la fin 2010 afin de protéger les consommateurs.

Impact pour le consommateur

En cumulé, et en moyenne, les augmentations des tarifs réglementés du gaz naturel ont entraîné pour les particuliers utilisant le gaz naturel les surcoûts suivants:

  • 105 euros TTC pour les consommateurs chauffés au gaz.
  • 29 euros TTC pour les consommateurs utilisant le gaz pour l’eau chaude sanitaire.
  • 12 euros TTC pour les consommateurs utilisant le gaz pour la cuisson.
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus