Vous êtes ici

Augmentation des prix du gaz de juillet 2011

Gaz naturel moins cher ?09 87 67 16 06  
Rappel gratuit


Le gouvernement Fillon a souhaité le gel des prix du gaz du 1er juillet 2011 au 1er juillet 2012, dans la perspective des élections présidentielles de mai 2012. Toutefois, en juillet 2011, les tarifs réglementés du gaz ont augmenté de 3,2% pour les entreprises. Avec le gel des prix du gaz pour les particuliers, les tarifs réglementés ont donc augmenté en moyenne de 0,7% au 1er juillet 2011.

Les tarifs réglementés du gaz naturel auraient dû augmenter de 7% en juillet 2011

L’application stricte de la formule tarifaire aurait dû déboucher sur une augmentation des tarifs réglementés de 7% au 1er juillet 2011. Même l’augmentation limitée de 3,3% pour les professionnels apparaît donc comme un cadeau fait par le gouvernement aux consommateurs finaux de gaz naturel.

Un appel à la révision de la formule de calcul des prix du gaz

Le gouvernement a également demandé au régulateur de l’énergie (la Commission de Régulation de l’Energie ou CRE) de réviser la formule tarifaire d’après laquelle sont calculées les évolutions des tarifs réglementés. En effet, la formule tarifaire actuelle indexe largement les tarifs réglementés sur le cours de l’euro, les cours du fioul et du pétrole brut, dont l’évolution est haussière. Toutefois, les prix du gaz sur les marchés spot sont de leur côté plutôt orientés à la baisse, en raison d’une offre renforcée par la production américaine de gaz de schiste et d’une demande déprimée par la conjoncture économique mondiale. Le gouvernement souhaiterait donc que la formule de calcul révisée indexe davantage les tarifs réglementés du gaz naturel sur les prix spot du gaz.

Le coût du gel pour GDF Suez et les fournisseurs alternatifs

Pour le fournisseur alternatif GDF Suez, le coût d’un gel des prix du gaz naturel sur un an se chiffrerait à 1 milliard d’euros. La mesure n’arrange pas non plus les affaires des fournisseurs alternatifs de gaz naturel comme Direct Energie ou Altergaz (depuis devenu eni) dont les prix sont souvent indexées sur les tarifs réglementés du gaz naturel.

L’annulation du gel des prix du gaz en juillet 2011

La décision de geler les prix du gaz au 1er juillet 2011 a finalement été annulée par le Conseil d’Etat en janvier 2013, en même temps que deux autres arrêtés qui limitaient l’augmentation des tarifs réglementés du gaz naturel au 1er juillet et 1er octobre 2012. En effet, le Conseil d’Etat avait été saisi conjointement par GDF Suez, l’ANODE (association regroupant les fournisseurs alternatifs de gaz) et Uprigaz (union professionnelle) qui jugeaient le gel des prix du gaz non conforme aux dispositions législatives et réglementaires de fixation des tarifs réglementés.

Finalement, les consommateurs de gaz naturel seront facturés par GDF Suez 151 millions d’euros au titre des hausses annulées ou limitées de juillet 2011, juillet 2012 et octobre 2012. La facturation complémentaire, 23 euros TTC par foyer en moyenne, sera étalée sur 18 mois à partir de juillet 2013.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus