Vous êtes ici

Les prix du gaz en décembre 2013

Gaz naturel moins cher ?09 87 67 16 06  
Rappel gratuit


Le tarif réglementé du gaz a subi une légère baisse de 0,13% en moyenne au mois de décembre.

Une augmentation globale en 2013 malgré les baisses successives

Si on a pu assister à de légères baisses tout au long de l'année, les mois de janvier (+2,4%) et juillet(+0,5%) auront eu raison de la tendance baissière. La Commission de Régulation de l'Energie a en effet indiqué le mois dernier que la hausse enregistrée cette année s'élevait globalement à 0,9%.

C'était en revanche sans compter la nouvelle baisse du tarif réglementé prévue en décembre, compris entre 0,1 et 0,3% qui devrait laisser subsister une augmentation du prix du gaz de 0,13% en 2013.

Même s'il est difficile de parler d'une baisse des tarifs, on peut toutefois noter le léger ralentissement de la hausse, le tarif réglementé du gaz ayant augmenté de près de 80% entre 2005 et 2012.

Peut-on espérer une baisse en 2014 ?

Vraisemblablement non. Les prix de vente au détail du gaz naturel dépendent de facteurs macro-économiques. Leur hausse modérée en France ces toutes dernières années était ainsi expliquée par le contexte de crise économique. Du fait de la baisse de l’activité économique au niveau mondial, la hausse de la demande de gaz naturel a ralenti, contribuant à freiner l’augmentation des prix du gaz naturel en 2013 par exemple.

De plus, la découverte de gaz de schiste et leur exploitation aux Etats-Unis a soutenu une situation d’abondance de l’offre.

En revanche, dès 2014, la reprise de l’activité économique mondiale devrait soutenir une augmentation des prix de gros du gaz naturel. Dès lors, il est vraisemblable que les tarifs réglementés de vente du gaz naturel augmenteront en 2014, même si les fournisseurs se reposent pour une partie de leurs achats de gaz naturel sur des contrats de long terme qui sont peu élastiques à la conjoncture économique, ce qui devrait empêcher toute augmentation trop importante des prix.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus