Vous êtes ici

Mars 2014 : les tarifs réglementés baissent en moyenne de 1,18%

Gaz naturel moins cher ?09 87 67 16 06  
Rappel gratuit


Première baisse des tarifs de l'année 2014

Pour la première fois depuis le début de l'année, les tarifs réglementés du gaz vont baisser de 1,18% en moyenne au 1er mars 2014.

Cette évolution à la baisse des tarifs réglementés est la conséquence d'une baisse des coûts d'approvisionnement supportés par GDF Suez que le fournisseur a estimée à -0,66 €/MWh par rapport au mois de février 2014.

Qui décide de l'évolution des tarifs réglementés ?
Les tarifs réglementés du gaz naturel évoluent jusqu'à une fois par mois, sur proposition du fournisseur. L'évolution est entérinée par la Commission de régulation de l'énergie (CRE) qui doit vérifier qu'elle traduit effectivement l'évolution des coûts d'approvisionnement. En l'espèce, dans une délibération du 20 février 2014, la Commission de régulation de l'énergie a jugé la proposition de GDF Suez conforme à la formule tarifaire qui régit l'évolution de ses tarifs.

En répercussion,

  • le prix du kWh des tarifs réglementés du gaz naturel pour les profils Base, B0, B1 et B2I perdra 0,06 centimes d'euros par kWh le 1er mars 2014 ;
  • le prix du kWh des tarifs réglementés du gaz pour les profils B2S, TEL et TEL Nuit est quant à lui diminué de 0,082 centimes d'euros par kWh le 1er mars 2014.
Tarif Évolution, pour un client moyen, de la facture annuelle HT
Base (cuisson) -0.40%
B0 (cuisson et eau chaude) -0.70%
B1 (chauffage) -1%
B2I (petites chaufferies) -1.20%
B2S (chaufferies de taille moyenne) -1.70%
TEL (grandes chaufferies) -1.90%
TEL Nuit (serristes) -1.90%

Une baisse néanmoins modérée

Si les Français apprécieront sûrement de voir les prix baisser, cette légère diminution intervient suite aux deux hausses consécutives de janvier. L'année semble prendre le chemin de 2013 qui, malgré de fréquentes petites diminutions des prix du gaz, s'est enregistrée globalement à la hausse.

Bon à savoir : les tarifs réglementés du gaz évoluent tous les mois
Les tarifs du gaz sont mensuellement revus depuis le début de l'année 2013. Les légères augmentations de ce début d'année (+0,38% en janvier et +0,2% en février) s'inscrivent dans le processus de lissage des prix voulu par le gouvernement début 2013. C'est en effet pour éviter l'amplitude des variations qui avaient conduit le gouvernement à procéder à des gels de prix jugés illégaux par le Conseil d'Etat à trois reprises que le gouvernement a procédé à la réforme.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus