Vous êtes ici

Rachat de crédit et impayé énergie : qu'en est-il ?

Les ménages éprouvant des soucis financiers, notamment avec leurs factures d’énergie, peuvent choisir le rachat de crédit comme alternative.

Les factures énergétiques, un facteur de dépenses non négligeable

La consommation d’énergie représente une part très importante dans le budget des ménages. Les différents indicateurs ayant tendance à augmenter ces derniers mois, la propension de dépenses devient de plus en plus lourde. Les tarifs reglementés du gaz se sont par exemple fortement accrus au cours de l’année 2018. Le bond enregistré serait de l’ordre de plus de 15%. Les ménages peuvent par conséquent éprouver des difficultés à subvenir aux dépenses en énergie.

L’État a mis en place le Chèque Énergie pour assister les ménages aux revenus les plus modestes (réaliser une simulation sur le site officiel). Ce dispositif permet en effet de diminuer l’impact des factures via un chèque dont la valeur est calculée en fonction de la capacité financière du foyer. En moyenne, le montant alloué est estimé aux alentours des 200 euros. Mais cette aide financière peut ne pas être suffisante pour payer les factures des énergies consommées. Et ce cas de figure peut entraîner une accumulation d’impayés et peut mettre par la suite en danger la soutenabilité financière d’un ménage.

Faire un rachat de crédit face aux problèmes de budget énergétique

Néanmoins, il existe des alternatives pour répondre à cette situation préoccupante. Pour cela, un ménage en difficulté peut s’engager à effectuer une demande de rachat de crédit auprès d’un établissement spécialisé dans l’intermédiation en opération de banque tel que Solutis. En faisant cette démarche, le ménage va alors pouvoir regrouper la totalité de ses crédits afin qu’il n’y ait plus qu’une seule mensualité à payer chaque mois au final. Ce tout nouveau crédit sera prélevé à date fixe et bénéficiera en outre d’un taux d’intérêt unique et performant. Ajouté à cela, l’emprunteur peut prendre la décision de réduire jusqu’à 60% ses mensualités, afin d’en réduire leur poids chaque mois, en remboursant la dette sur une plus longue durée.

La finalité de cette opération pour un ménage en difficulté avec ses factures d’énergie réside dans le fait qu’il peut financer les sommes impayées. En effet, l’emprunteur peut demander, lors d’un processus de rachat de crédit, d’emprunter une nouvelle enveloppe destinée à clôturer les impayés. Ce nouveau crédit intégrera également l’unique mensualité et bénéficiera du même taux d’intérêt. Cette opération facilite donc le pilotage du budget d’un ménage tout en octroyant des conditions intéressantes qu’il étudier via un professionnel spécialisé sur ce type de prestation.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Linkedin