Vous êtes ici

Le prix du gaz selon les zones tarifaires

Vous souhaitez payer votre facture de gaz naturel moins cher dans votre zone tarifaire ? Contactez Selectra au 09 73 72 25 00 (lundi-vendredi 8h-21h et samedi 9h-18h).
Rappel gratuit

Les tarifs réglementés selon la zone tarifaire de gaz

Pour les logements chauffés au gaz naturel (à partir du tarif B1, consommation supérieure à 6 000 kWh pr an), le prix du kWh aux tarifs réglementés est différent selon la zone tarifaire. Il existe 6 zones tarifaires. La zone tarifaire 1 correspond à la zone tarifaire la moins chère tandis que la zone tarifaire 6 correspond est la zone où le gaz naturel est le plus cher.
NB : pour les consommations de gaz naturel inférieures à 6000 kWh par an (tarifs Base et B0), il n'y a pas de différence de prix en fonction de la zone tarifaire.

Zone tarifaire 1 2 3 4 5 6
GDF SuezPrix du kWh TTC au tarif réglementé (GDF Suez)            
Direct EnergiePrix du kWh TTC, offre Directe de Direct Energie            
GDF SuezPrix de l’abonnement au tarif réglementé (GDF Suez)   € TTC/an
Direct EnergiePrix de l’abonnement, offre Directe de Direct Energie   € TTC/an

Tarifs  .

Zones tarifairesRetrouver sa zone tarifaire de gaz

Nouveau : retrouver sa zone tarifaire de gaz avec son code postal.

Rien de plus simple pour retrouver votre zone tarifaire de gaz : le site observatoires.net répertorie pour vous toutes les communes de France métropolitaine et indique pour chacune d’entre elles la zone tarifaire GRDF associée. Vous pouvez sélectionner votre commune et accéder à votre zone tarifaire gaz ainsi qu’aux tarifs réglementés en vigueur dans votre commune à partir de votre code postal.

Quel écart entre la zone la plus chère et la zone moins chère ?

Le prix du kWh aux tarifs réglementés pour la zone tarifaire 6 est environ 6,25% plus cher que le prix du kWh aux tarifs réglementés pour la zone tarifaire 1.

L'écart de prix entre la zone tarifaire 1 (prix du kWh le plus bas) et la zone tarifaire 6 (zone la plus difficile d'accès, et donc où le gaz est le plus cher) est encadré par l'article 7 de la loi n°2003-8 du 3 janvier 2003. La loi dispose en effet que la majoration tarifaire appliquée dans les zones tarifaires ne doit pas dépasser l'écart de coût réellement supporté. L’écart de prix entre les différentes zones tarifaires est expliqué par les différences en termes de coût d’approvisionnement en gaz naturel entre les communes desservies par GRDF, le gestionnaire du réseau de gaz naturel en France. Plus les communes desservies sont éloignées des grands axes de transport du gaz naturel, plus le coût de l’approvisionnement augmente et plus la commune a de chances de se retrouver classifiée dans une des zones tarifaires les plus chères.

NB : Les zones tarifaires ne concernent que le réseau de distribution de GRDF (dont relèvent la plupart des communes racordées au gaz). Si vous relevez d'un autre gestionnaire de réseau de distribution (par exemple à Bordeaux, à Strasbourg ou encore à Grenoble), les zones tarifaires ne s'appliquent pas.

Pourquoi existe-t-il des zones tarifaires ?

Avant d'être consommé, le gaz naturel doit être extrait puis acheminé jusqu'à son lieu de consommation finale. L'acheminement du gaz naturel représente un peu moins d'un tiers du prix du gaz naturel facturé aux consommateurs.

Dans ce contexte, les zones tarifaires reflètent les différences, en termes de coûts d'acheminement, existantes entre les différentes communes du réseau GRDF. Plus la zone est difficile d'accès (c'est-à-dire éloignée du réseau de transport), plus le prix du kWh est élevé afin de refléter le surcoût des tarifs de distribution.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus