Qui est le CFBP (Comité Français du Butane et du Propane) ?

Payez moins cher votre gaz propanePropriétaires, demandez un devis gratuit au
☎️ 09 74 59 33 30
(lundi-vendredi 7h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
Devis en ligne

Le CFBP ou Comité Français du Butane et du Propane, est une association créée en 1989 pour représenter la filière GPL en France, en Europe mais aussi dans le monde. Ses missions consistent à améliorer la réglementation et les normes de sécurité liées au butane, au propane et au carburant GPL, ainsi qu'à la promotion du potentiel de cette énergie auprès du public. Pour ce faire, le CFBP travaille avec de nombreuses associations et organisations qui le soutiennent dans ses actions.


Quel est le rôle du CFBP ?

Le CFBP est un acteur de référence dans le secteur de l'énergie, et plus précisément dans la filière GPL, qu'il représente auprès des acteurs économiques et politiques en France, en Europe et même dans le monde. Il est créé en 1989 pour succéder au Comité Professionnel du Butane et du Propane, créé en 1947.

Le CFBP est une association loi 1901 qui a pour rôle de contrôler la réglementation, les formations et la sécurité liées au GPL, ainsi que de promouvoir l'intérêt et le potentiel de cette énergie. Il contribue également activement aux politiques de développement durable, en réponse à l'objectif gouvernemental d'accélérer la transition énergétique. Le CFBP poursuit ainsi différentes actions pour mieux faire comprendre la place de l'énergie butane et propane dans la mise en place d'une société plus durable. Parmi ces actions, on peut citer :

  • La promotion de la filière GPL et son usage : le CFBP fait notamment valoir l’intérêt du BioGPL, des réseaux de propane et du GPL en tant que carburant alternatif. Il favorise également le recours au GPL pour la production d’électricité en zones non interconnectées (ZNI), qui offrirait un gain de 19 % d’émissions de gaz à effet de serre par rapport à la production d'électricité au diesel ;
  • Le développement d'une mobilité durable pour améliorer la qualité de l'air : le comité propose par exemple une prime à l'équipement des véhicules essence au GPL. D'autres actions de sensibilisation à l'utilisation du GPL carburant sont menées par le CFBP, comme la participation à différents salons et événements ;
  • Engager les citoyens dans l'économie circulaire : cela passe par le réemploi des bouteilles de gaz, la récupération à titre gratuit des bouteilles abandonnées, etc.

Pour mener ces différentes actions, le CFBP travaille en collaboration avec de nombreuses associations nationales et internationales : Association Française du Gaz (AFG), Club des Voitures Écologiques (CVE), Centre National d’expertise des Professionnels du Gaz (CNPG), Énergies & Avenir, etc. Il est aussi administré par un comité directeur composé d'experts dans la filière GPL, dont en 2018 :

  • Éric Naddéo (Antargaz), Président depuis juillet 2017 ;
  • Steven Sels (Primagaz), Vice-Président ;
  • Emmanuel Trivin (Butagaz) ;
  • Joël Pedessac, Directeur Général du CFBP.

Quelles sont les missions du CFBP ?

Pour assurer son rôle de représentant de la filière GPL, le CFBP a plusieurs missions :

  1. Représenter ses adhérents auprès des pouvoirs publics ;
  2. Participer à l'évolution technique et de la réglementation liée au GPL, ainsi qu'à l’élaboration des normes relatives à l’univers du gaz au niveau national, européen et mondial ;
  3. Améliorer la sécurité des équipements et des installations ;
  4. Organiser et gérer les formations professionnelles spécifiques aux métiers de la filière GPL ;
  5. Mettre à disposition de ses membres toutes les informations statistiques, techniques et économiques ;
  6. Assurer un accompagnement et des services de conseil pour les acteurs du GPL ;
  7. Sensibiliser à la contribution des solutions GPL dans le mix énergétique et dans le quotidien des Français.

Sur quels marchés intervient le CFBP ?

Le CFBP intervient sur l'ensemble de la filière GPL, qui comprend :

  • Le gaz en bouteille : c'est-à-dire le butane et le propane en bouteilles ;
  • Le gaz en citerne : gaz propane en vrac ;
  • Le gaz en réseau canalisé : gaz propane en vrac pour les collectivités, communes et professionnels gérant différents sites ;
  • Le GPL-carburant : carburant alternatif et solution de mobilité durable reconnue.

Vous payez trop cher votre gaz en citerne ? Demandez un devis gratuit - Annonce SelectraSelectra, comparateur n°1 d'énergie en France, propose aux propriétaires (et futurs propriétaires) de logement avec citerne de leur établir un devis personnalisé pour trouver une meilleure offre. Pour plus d'informations, appeler le 09 74 59 33 30 ou compléter une demande par internet.

Qui sont les membres du CFBP ?

Le CFBP est composé de différents acteurs de la filière butane et propane : distributeurs, fabricants de matériel de stockage, transporteurs, etc. Il compte aujourd'hui 18 adhérents.

Les membres du Comité Français du Butane et du Propane (CFBP)
Catégorie Adhérents
Membres distributeurs
  • Antargaz
  • Butagaz
  • Primagaz
Membres exploitants
Membres associés Transporteurs
  • E.B Trans
  • GCA Trans (Charles Andre S.A)
  • Groupe Samat
Fabricants de matériel de stockage
  • Chemet GLI SAS
  • Liotard
  • Robine
  • SATS Métalia
  • Codegaz (représentant Sotrasur, C.S.C., SGL , Perguilhem et Energie Service)
Autres activités
  • Campingaz
  • Clesse Industries
  • Gaz de Tahiti
  • Geostock Entrepose
  • Rovip Conscience Inject
  • Somagaz (Société Mahoraise de Gaz)

Que dit le dernier rapport d'activité du CFBP ?

Le CFBP a publié son dernier rapport d'activités en 2018, démontrant les actions menées par l'association ainsi que l'évolution du marché du GPL. Ci-dessous quelques informations essentielles de ce rapport.

Les chiffres sur la filière GPL en France

Le GPL représente 1,2% du mix énergétique français en 2018. En quelques chiffres, le marché français du butane et du propane c'est :

  1. Pour les bouteilles de gaz :
    • 405 000 tonnes de GPL vendues en bouteilles ;
    • 68 millions de bouteilles de gaz commercialisées ;
    • 50 000 points de vente ;
  2. Pour les citernes de propane individuelles et en réseau :
    • 800 000 citernes installées, dont 3/4 sont enfouies ;
    • 3760 réseaux canalisés ;
    • 1,2 millions de tonnes de GPL vendues en citerne ;
    • 1100 camions citerne et 440 wagons citerne.
  3. Pour le GPL carburant :
    • 55 000 tonnes de GPL vendues en carburant ;
    • 200 000 automobilistes roulant au GPL ;
    • 1650 stations services ;
  4. Concernant le marché en général :
    • Environ 1,4 millions de tonnes de GPL produites dans les raffineries françaises ;
    • Près de 1,7 millions de tonnes GPL vendues en 2018 au total ;
    • 11 millions d'utilisateurs ;
    • 11 850 emplois directs et indirects non délocalisables ;

Le déclin du marché du gaz en bouteille

Cela fait près de 20 ans que le marché des bouteilles de gaz est en baisse régulière et récurrente. En 2018, le volume de gaz en bouteilles vendu représente environ 405 000 tonnes, ce qui correspond à une baisse de 3% par rapport à l'année précédente, 2017. Les bouteilles de 13kg sont les plus vendues. En ce qui concerne les bouteilles butane domestiques, le marché est aussi en recul de 4,3% en 2018.

Par ailleurs, il s'agit d'une chute importante en comparaison à 10 ans plus tôt, où près de 550 000 tonnes de GPL avaient été commercialisées en bouteilles. Butagaz affirme que la raison de ce recul constant est que les Français cuisinent de moins en moins chez eux. Ce fournisseur s'est d'ailleurs récemment lancé sur le marché du gaz naturel en partie pour contrer le déclin continu de la bouteille de gaz, qui constitue son cœur de métier.

Le marché du gaz en citerne stable

En 2018, 1,2 millions de tonnes de GPL en citerne ont été vendues selon le CFBP. Cela représente une légère baisse de 3% par rapport à 2017, justifiée par des conditions climatiques défavorables. 2018 a été placé au premier rang des années les plus chaudes depuis le début du XXIe siècle, avec notamment une hausse de 1,4°C sur la température moyenne annuelle de 13,9° C (source: Météo France).

Le marché domestique chute de 2,2%, alors que le marché industriel baisse de 4% en 2018, après une tendance plutôt stable en 2017 : légère augmentation de 0,8%. Voici plus de détails sur les évolutions des ventes de propane en vrac entre 2017 et 2018 :

Evolution des ventes de propane en citerne en 2018
Critère Quantité vendue (en tonne)
2017 2018
Vente en vrac de 0 à 6T 566.000 553.000
Vente en vrac de 6 à 12T 126.000 122.000
Vente en vrac de 12 à 80T 220.000 211.000
Vente en vrac > 80T 245.000 235.000

Source : rapport d'activités 2018 du CFBP.

Focus sur le gaz propane en réseau

Le gaz en réseau est une excellente solution pour les 26 000 communes françaises non desservies par le réseau de gaz naturel. C'est en tout cas un secteur qui se développe avec 3 760 réseaux canalisés installés. Néanmoins, en 2018, le marché du gaz propane en réseau est en recul de 8,7% par rapport à 2017.

En effet, sur les 1,2 millions de tonnes de propane vendues en vrac, 50 000 tonnes concernent le gaz en réseau canalisé, contre plus de 55 500 tonnes en 2017, toujours selon le rapport du CFBP.

Le carburant GPL est-il en croissance ?

L'un des rôles du CFBP est de promouvoir l'utilisation du GPL comme carburant alternatif. Il s'agit en effet de l'un des carburants les moins polluants, n'émettant aucune particule fine et rejetant 20% de CO2 de moins que l'essence, ainsi que 97% de monoxyde de carbone en moins.

Pourtant, les ventes de GPL carburant sont à la baisse d'après le rapport d'activités du CFBP. En parallèle, les ventes d'automobiles GPL sont toutefois stables. Un pic des ventes a été enregistré en 2011, avec plus de 250 000 véhicules écoulés, à la suite duquel le marché n'a cessé de chuter. Les ventes ont cependant retrouvé une croissance en 2018, avec la nouvelle gamme de véhicules à motorisation GPL de DACIA.

Evolution du GPL carburant entre 2017 et 2018
Critères 2017 2018 Variation
Vente de GPL à la tonne 63.500 55.500 Baisse de 12.6%
Vente de véhicules GPL 200.000 200.000 Stable

Source : rapport d'activités 2018 du CFBP.

Les nouvelles normes liées au GPL

Comme expliqué précédemment, le CFBP est le représentant de l'industrie française du butane et du propane. Dans ce cadre, il participe à l'établissement de nouvelles normes relatives à l'univers du gaz en France (Afnor), en Europe (CEN) et dans le monde (ISO). Il participe ainsi directement à l'actualisation et à la rédaction des normes dans les comités de normalisation.

En 2018, le CFBP a participé à 4 réunions de normalisation internationales, 7 européennes et 19 françaises. A la suite de ces réunions de comités, de nombreuses nouvelles normes liées au GPL ont été publiées :

Normes publiées en 2018 pour le GPL
Référence et date Intitulé
NF EN 15069 Dispositifs de raccordement de sécurité pour appareils à usage domestique utilisant les combustibles gazeux et alimentés par tuyau métallique onduleux
NF EN 16436-1+A2 Tuyaux, tubes, et flexibles en caoutchouc et en plastique pour utilisation avec le propane, le butane et leurs mélanges en phase vapeur
NF D35-360/A1 Installations professionnelles ambulantes, destinées aux applications alimentaires, utilisant les GPL
EN 12493 : 2013 + A2 2018 Équipements pour GPL et leurs accessoires
Réservoirs en acier soudés pour gaz de pétrole liquéfié (GPL)
Conception et construction des camions-citerne
EN 16728 : 2016 + A1 2018 Équipements pour GPL et leurs accessoires
Bouteilles transportables et rechargeables pour GPL autres que celles en acier soudé et brasé
Contrôle périodique
EN 1440 : + A1 2018 Équipements pour GPL et leurs accessoires
Bouteilles de gaz de pétrole liquéfié (GPL) en acier soudé et brasé transportables et rechargeables
Contrôle périodique
EN 589 : 2018 Carburant pour automobiles GPL
Exigences et méthodes d’essais

Source : rapport d'activités 2018 du CFBP.

Comment contacter le CFBP ?

Pour toute question relative aux activités du Comité Français du Butane et du Propane, ainsi que pour toute demande, il est possible de contacter l'association par l'un des moyens suivants :

  1. Contacter le CFBP par téléphone : appeler le 01 41 97 02 80 ;
  2. Contacter le CFBP par Internet : il est possible d'envoyer un email à contact@cfbp.fr ou de contacter le CFBP via les réseaux sociaux. L'organisation est active sur Twitter, Instagram et YouTube. De nombreuses informations sont également publiées sur le site web du CFBP pour ceux qui souhaitent se renseigner sur ses missions ;
  3. Contacter le CFBP par courrier : l'adresse postale du CFBP est la suivante :
    Comité Français du Butane et du Propane
    8 Terrasse Bellini
    92807 Puteaux Cedex

Puis-je contacter le CFBP pour un litige ?

Même si le CFBP est un acteur significatif dans le domaine du GPL en France, il ne s'occupe pas de régler les litiges liés au propane et au butane. En cas de problème avec son fournisseur de propane, c'est le Médiateur de l'énergie qu'il faut contacter. Il s'agit d'une autorité publique indépendante, dont les missions principales consistent à informer les consommateurs sur leurs droits et recommander des solutions amiables en cas de litiges.

Néanmoins, il faut en premier lieu faire part de sa réclamation au fournisseur (généralement, il suffit de contacter le service client de celui-ci). Le Médiateur de l'énergie peut être saisi si le consommateur ne reçoit pas de réponse satisfaisante de la part du propanier dans un délai de deux mois. Il est possible de saisir le Médiateur gratuitement, en utilisant l'une des méthodes suivantes :

  1. Soit sur le site internet du Médiateur de l'énergie ;
  2. Soit par courrier à l'adresse suivante :
    Le médiateur national de l’énergie
    Libre réponse n°59252
    75443 Paris Cedex 09
Mis à jour le

Auteur de l´article : Xavier Pinon, Co-Fondateur de Selectra Ancien étudiant de Sciences Po Paris, Xavier est l'un des cofondateurs de Selectra. Selectra est une entreprise française spécialisée dans la comparaison d'offres d'électricité, de gaz et d'internet.